PROGRAMMATION

 

Après l’île d’Yeu en 2011, Belle-Île-en-Mer en 2012, Molène et Ouessant en 2013, Hoëdic en 2015, l’île d’Aix en 2016, Bréhat en 2017, Groix en 2018, c’est l’île de Batz qui accueillera la 8ème édition des Insulaires les 20, 21 et 22 septembre 2019. Le festival est ouvert à tous : petits et grands, îliens et continentaux, amis des îles, simples curieux…  L’ensemble des animations proposées (concerts, spectacles, débats, expositions, projections de film…), ainsi que l’accès au village, SONT TOTALEMENT GRATUITS.

Le festival Les Insulaires a pour objectif de réunir chaque année les habitants des îles du Ponant pour trois jours de rencontre, de fête et d’échanges. Pour en savoir plus sur les îles du Ponant – Combien d’îles? Sur quel territoire? Combien d’habitants exactement? Quelles particularités? – cliquez ici 

 


LES CONCERTS (GRATUITS)

Des groupes insulaires, des têtes d’affiches, des rencontres inédites, des fanfares, des apéros-concerts… cette année encore, il y en aura pour tous les goûts !

Au total, une dizaine de concerts gratuits seront proposés pendant les trois jours du festival, avec deux grands temps forts les vendredi et samedi soir. Après Yann Tiersen, Radio Elvis, Sansévérino, Ours, Miossec ou encore Winston Macanuff & Fixi, nous aurons le plaisir d’accueillir de magnifiques formations !

VENDREDI 20 SEPTEMBRE

LE BAL FLOCH

C’est un bal proche des gens, à ciel ouvert et hors du temps…C’est ce petit bal, perdu ou rangé quelque part dans un coin de chaque tête.
On y fait la part belle à « la bastringue », à des danses chaloupées, et à des musiques trad de tous horizons. De la gavotte de Pier Min, à la bourrée de Bouscatel, la  biguine de Stellio, en passant par le zydeco de Buckweat, la coladeira de Cesaria, la valse de Tony Murena ou les tangos et belles milongas de Pichuco, Les Etablissements FLOCH ne seront pas avares sur le Mambo !

RED CARDELL

Est-il encore nécessaire de présenter le groupe quimpérois sur les routes depuis 25 ans ? Baignant tout autant dans les musiques traditionnelles que dans le rock, Red Cardell est une sorte de Jam Band entretenant un rapport organique avec la scène : chercher simplement à traduire une rencontre avec un public en jouant de l’instant, de l’éphémère et du partage.

 

DELGADO JONES 

Jacques Creignou aka Delgado Jones, local de l’étape, télescope les arabesques psychédéliques du San Francisco sixties et le rock fiévreux du Manchester 80’s dans des compositions ambitieuses, oniriques et pleines d’une urgence contagieuse.

 

 

 

SAMEDI 21 SEPTEMBRE

VAUDOU GAME

A l’instar des autres musiques qui découlent de la rencontre entre musiciens africains et leurs cousins éloignés des Etats-Unis, il existe un courant de même type, peu connu, dans le berceau de la culture vaudou qu’est la région Togo/Benin. Ses principaux représentants, Poly-rythmo de Cotonou, El Rego ou Dama Damawuzan sont appreciés des amateurs de grooves afro depuis les 70’s, bien que trop peu connus du grand public. La particularité musicale de cette région d’afrique est d’employer, lors des rituels vaudou, des gammes particulières, chantées en l’honneur des divinités, et qui diffèrent de toutes celles des cultures voisines. L’idée d’intégrer ces gammes envoûtantes, à un afro-funk 70’s énergique s’est imposée comme une évidence à Peter Solo, par l’analogie qu’il a trouvé entre cette tradition vaudou et les musiques de transe que sont le blues, le funk ou le rythm’n’blues de James Brown, Otis Redding et Wilson Pickett. Cette musique qu’il a entendue en lui, Peter Solo l’appelle Vaudou Game.

 

RODOLPHE BURGER

Ancien leader de Kat Onoma et compagnon de longue date du regretté Alain Bashung, directeur artistique du label Dernière bande, frère de cœur de Rachid Taha, Eric Truffaz… À force d’arpenter les chemins du son, le chanteur-guitariste Rodolphe Burger, qui lui aussi est bien connu des batziens pour y avoir une maison,est aujourd’hui l’un des grands voyageurs du rock français, et l’un des plus prolifiques. Son univers musical, nourri des expériences les plus diverses, entretenu par des rencontres à première vue improbables, s’apparente à une galaxie en constante expansion. Entre rock mutant, boucles de mélancolie obsessionnelles, effluves de jazz, électronique acide ou lunaire et poésie contemporaine, impossible de ranger son œuvre dans une seule boîte. Et ça tombe bien : Rodolphe ne veut pas de ça.

WONDERBRAZ

Sous le pseudonyme de Dj Wonderbraz, Yuna Le Braz, mixe, avec maestria, depuis 20 ans, des musiques du monde que l’on n’a pas souvent l’occasion d’écouter. Des musiques à la fois populaires, traditionnelles, anciennes ou actuelles, qu’elle a ramenées de ses voyages ou que des amis d’autres contrées lui ont confiées. Des trésors, des collectors. Des morceaux électro-exotiques, des mélodies hip hop dépaysantes, des bombes métissées, à effet garanti sur le dancefloor. Guidée par son pur instinct, associé à sa connaissance de la planète musiques, Wonderbraz balance, avec naturel, des sons du monde. Car cette chercheuse de sons non formatés, très concernée par la libre circulation des artistes et des musiques, est bien plus qu’une simple passeuse : Wonderbraz est une activiste culturelle.

 


ARTS DE RUE ET FANFARES

 

Depuis plusieurs édition, le festival Les Insulaires s’est ouvert aux arts de rue et accueille des spectacles pour le plaisir des petits comme des grands. Après les escargots cascadeurs de l’onirique SLOW PARK en 2017, le burlesque duo d’acrobates COW LOVE et les jeunes circassiens sud africains de ZIP ZAP l’année dernière à Groix, quels seront les spectacles 2019 à enchanter le public ?! (Programmation en cours)

 

 

Le festival Les Insulaires ne serait sans doute pas le même sans la participation des fanfares. Cette année encore, plusieurs d’entre elles viendront animer les ruelles de l’île de Batz et le village animation pour des concerts de rue où se mèlent trompettes, clarinettes, grosses caisses et bonne humeur ! Avec la participation de : « Poney M » et « Pattes à Caisse »


LES ANIMATIONS ENFANTS

 

Quand les enfants deviennent acteurs de l’événement ! Cette année, les élèves de l’école primaire nous réservent une surprise musicale pour inaugurer le festival. De leur côté, les plus grands du collège ouvriront leurs portes le vendredi pour faire découvrir leur établissement aux festivaliers. En amont du festival, les enfants de l’île travailleront également sur la signalétique qui permettra d’indiquer tous les lieux d’animations de l’événement.

 

 

Pendant le week-end, une zone dédiée au jeune public accueillera les
structures en bois de « MAD EO JEU ». Comme une salade de fruits, un mélange de couleurs, de textures, de jus… Un espace de partage où, aux détours de jeux traditionnels surdimensionnés, se mêlent plaisirs, concentration, rires, scores et records…

 


LE FEU D’ARTIFICE

 

Un feu d’artifice sera tirée au dessus de la splendide plage de Porz Melloc le samedi 21 septembre.


LE DÉFILÉ EN COSTUME

 

Le désormais classique défilé en costume insulaire sillonnera les rues de l’île de Batz le samedi 21 septembre. Vous pourrez apprécier les costumes traditionnels d’une parties des îles du Ponant au son de sonneurs et musiciens bretons.

 


LE VILLAGE DES ÎLES

C’est le cœur du festival, un espace d’échanges, de rencontres, de discussions entre festivaliers. Chaque île du Ponant y occupe un stand sur lequel elle présente ses activités, ses espaces naturels, ses produits.


LE MARCHÉ DES PRODUCTEURS

Non, les îles ne sont pas un_XDP6740iquement des zones de villégiatures estivales. Mis en place le samedi matin, le marché des producteurs est là pour rappeler qu’on produit aussi sur les îles : fromage de l’île d’Arz, escargots de Groix, saucisses de Molène, miel d’Ouessant, huitres de l’île d’Aix…

Le marché des producteur accueillera  également un espace baptisé « le coin des auteurs » sur lequel seront présentés différents ouvrages en lien avec les îles.


LES DÉBATS

Plus qu’un simple festival, Les Insulaires  souhaitent servir de plateforme de réflexion et donner la parole aux habitants des îles du Ponant pour échanger sur l’avenir, débattre, exprimer des idées, présenter des projets… Conçus comme des causeries pendant lesquelles chacun est libre de prendre la parole, ces débats permettent de mieux comprendre la vie des îles et les enjeux auxquels elle sont confrontées au quotidien : enjeux humains, socioéconomiques et environnementaux.


LA COURSE DE GODILLE

 

Un incontournable du festival ! Chaque édition des Insulaires donne lieu à des affrontements maritimes où se mélangent esprit sportif et bonne humeur.